MENU

NAVIGATION RAPIDE

MORPHEÚS

Qu'est-ce que MORPHEÚS ?

MORPHEUSMORPHEÚS (NPN 80045101) est un produit aidant à traiter tout trouble relié au sommeil. Des troubles tels l'insomnie et les cauchemars sont irradié grâce à produit. Les troubles de sommeil résultent en une nuit qui n'est ni reposante, ni réparatrice. Le sommeil a un effet de "rechargement de batterie" sur le corps humain, nous nous sentons revigorés et une bonne nuit de sommeil se traduit en une plus grande capacité d'être actif pendant la journée. Beaucoup d'études ont prouvé la nécessité d'une bonne nuit de sommeil sur l'organisme ainsi que les effets néfastes d'un manque suffisant de sommeil réparateurs. C'est pour parer à ces problèmes que nous avons créé MORPHEÚS.

Pour réussir à accomplir les effets désirés, nous avons utilisé le pavot de Californie ou Eschscholtzia, une plante herbacée appartenant à la famille des Papavéracées. Originaire de la Californie, elle est reconnue pour soulager l'insomnie et la nervosité. Le pavot de Californie contient de nombreux alcaloïdes dont des protopines, des aprophines et des pavines. Il est antispasmodique, anticholinergique et augmente la fixation du GABA sur ses récepteurs centraux. Le pavot de Californie est également, à de faibles doses anxiolytique, et hypnotique à des doses plus élevées.

Quel est l'avantage de MORPHEÚS ?

MORPHEÚS a l'avantage d'absence d'effets secondaires typiques (constipation, sensation de "gueule de bois", étourdissements, etc.) induits par certains médicaments narcotiques (hydromorphone). Ce qui fait de ce produit un excellent choix pour les personnes âgées qui peuvent ressentir les effets secondaires de façon plus agressives. Bien qu'il soit un hypnotique naturel, il n'a pas d'activité dépresseur sur le système nerveux central. La plante entière (pavot de Californie) est utilisé, elle agit globalement sur le système nerveux central.

En utilisant les produits naturels nous essayons d'éviter les effets indésirables des médicaments psychotropes. Ces médicaments seront fortement recommandés dans des cas des dépressions majeures diagnostiqués par un spécialiste de la santé, si vous souffrez d'une dépression majeure, il est fortement conseillé de faire un suivi auprès de votre spécialiste de la santé.

À titre d'information, les effets indésirables des neuroleptiques, sont nombreux en voici une liste :
- effets sédatif particulièrement intenses pour certaines phénothiazines telles que la chlorpromazine ou la lévomépromazine ; moins marqués pour d'autres phénothiazines telles que la fluphénazine, la perphénazine, les butyrophénones, les benzamides ;
- Effets extrapyramidaux : dystonies et dyskinésies, syndromes parkinsoniens, akathisies, dyskinésies tardives ; rares syndromes malins des neuroleptiques ;
- Atteintes musculaires, rhabdomyolyses ;
- Hypotensions artérielles (par effet alphabloquant) : à l'origine de syncopes lors d'une utilisation par voie injectable chez des patients agités ;
- Troubles de la régulation thermique, avec hypothermie lors d'exposition au froid, et hyperthermie en cas d'exposition à la chaleur ;
- Convulsions ;
- Symptômes atropiniques d'intensité variable selon les neuroleptiques, dont des constipations, iléus et perforations digestives;
- Hyperprolactinémies, gynécomasties et galactorrhées, troubles menstruels, une augmentations de la fréquence des cancers du sein a été envisagée;
- Troubles sexuels dont des priapismes ;
- Myocardites, liées à la clozapine notamment ;
- Troubles thromboemboliques veineux ;
- Idées et comportements suicidaires ;
- Apathies, sensations vertigineuses ;
- Prises de poids, hyperlipidémies, hyperglycémies et diabètes, particulièrement marqués pour les neuroleptiques dits “atypiques” tels l'olanzapine, l'amisulpride, la quétiapine, etc. ;
- Incontinence urinaire ;
- Troubles de la déglutition exposant à des fausses routes, des pneumonies, des pertes de poids ;
- Agranulocytoses, relativement fréquentes avec la clozapine, qui motivent une surveillance hématologique particulière ;
- Photosensibilisations et pigmentations cutanées pour certaines phénothiazines ;
- Cataractes et hypothyroïdies pour la quétiapine.

Référence : Rev presc 2011; 31, 338 suppl. interaction médicamenteuses 325-352

Puisque la liste des effets secondaire est longue, fastidieuses et ces effets se trouvent à être parfois plus que dangereux pour la santé, nous avons décidé de créer un produit qui saura avoir un effet apaisant sans tous les effets secondaires accompagnés des médicaments de synthèses utilisées dans les cas de troubles du sommeil et autre troubles reliés.

Comment maximiser l'effet thérapeutique de MORPHEÚS ?

Dans des situations où l'effet thérapeutique n'est pas satisfaisant, pour atteindre l'effet optimal, le pavot Californien doit être associé avec d'autres plantes ou d'autres suppléments alimentaires. Nous conseillons de prendre en compagnie du produit ZEN ou SEREN, des produits ayant des propriétés sédatives mais qui ont un mécanisme d'action différent. Il faut prendre en considération les doses prescrites nécessaires pour ressentir l'effet recherché.

Quels sont les principaux effets dans la prise du produit MORPHEÚS ?

MORPHEÚS réussi efficacement et sans effets secondaires à favoriser le sommeil et traiter les cauchemars. Il est également reconnu pour atténuer l'anxiété, traiter les crampes grâce à son effet légèrement analgésique, diminuer les coliques et aider en cas d'insomnies causées par la ménopause (difficultés d'endormissement et réveils nocturnes).

Pourquoi et quand prendre MORPHEÚS ?

MORPHEUSLe pavot de Californie est recommandé dans les cas où il y a l'absence de sommeil aussi bien chez l'enfant de plus de 6 ans que chez l'adulte. Il est à considérer en cas d'insomnie, d'anxiété, troubles psychosomatiques, oppression respiratoire, sensation de cœur qui s'arrête, d'énurésie. Certains phytothérapeutes préconisent le pavot de Californie en cas de migraines.

Il est utilisé pour les cauchemars, le stress, la nervosité, les douleurs, les crampes, l'insomnie, les coliques, l'irritation de l'intestin, les douleurs dues à la vésicule biliaire, le rhumatisme, l'arthrose, en tant qu'analgésique, anxiolytique, antinévralgiques, contre l'anxiété etc.

Il est conseillé de prendre MORPHEÚS, le pavot de Californie, dans les états nerveux avec angoisse et dans les insomnies caractérisés pas des difficultés d'endormissement et/ou des réveils nocturnes survenant à partir de 3 ou 4 heures du matin. Il également recommandé en cas d'anxiété et d'émotivité.

L'extrait peut se lier aux récepteurs 5-HT(1A) et 5-HT(7). Des études toxicologiques du pavot de Californie n'ont révélé aucun effet toxique aigu chez l'animal.

Puis-je prendre MORPHEÚS même si j'ai l'estomac fragile ?

Aucun effet secondaire significatif n'a été rapporté dans les études cliniques. Le produit peut être administré en toute circonstance, sauf dans de situation d'allergie au pavot de Californie.

Est-ce qu'il y a des situations où je dois éviter de prendre MORPHEÚS ?

Le pavot de Californie doit être évitée dans certains cas car elle secrète un latex toxique mais ne présente aucun effet nocif tant que le dosage est scrupuleusement respecté. MORPHEÚS reste contre indiqué durant la grossesse et l'allaitement et chez les enfants de moins de 6 ans, due à la présence de certains alcaloïdes.

Quelles sont les interactions avec les autres produits/médicaments ?

La consommation du pavot de Californie en association avec des breuvages alcoolisés ou tout autre médicament ou produit de santé naturel ayant des effets sédatifs et/ou analgésiques est déconseillée.

L'interaction entre le pavot de Californie et les sédatifs (benzodiazepines) peut être réalisée mais cette combinaison reste toutefois dangereuse.

Le pavot de Californie interagit avec divers médicaments. Il intensifie les effets de certains sédatifs, y compris des benzodiazépines (par ex. le lorazépam, le clonazépam, le diazépam), des barbituriques (par ex. le phénobarbital, le thiopental) et des opiacés (par ex. la morphine, la méthadone, l'oxycodone).

Il intensifie aussi les effets d'autres herbes médicinales qui servent à soulager la douleur ou qui peuvent causer une somnolence (par ex. le millepertuis, la valériane, le kawa, le cornouiller de Jamaïque).

Posologie recommandée du produit MORPHEÚS

2 à 3 capsules 1 à 2 fois par jour. La durée de traitement est de 15 jours mais elle peut être renouvelée si nécessaire. Il ne faut pas dépasser les doses journalières indiquées.

Précautions d'emploi du produit MORPHEÚS

Le pavot de Californie ne présente pas effets indésirables. Ne pas donner aux enfants en dessous de l'âge de 6 ans sans avis médical. Il doit être utilisé avec précaution chez les personnes présentant le glaucome.



Les composantes actives de MORPHEÚS

Façon dont les composantes de MORPHEÚS contribuent aux effets thérapeutiques

MORPHEUSMORPHEÚS est composé d'Eschscholtzia californica (pavot Californien) 470 mg.

Chez l'homme, des études cliniques ont montré que l'Eschscholtzia a une bonne efficacité sur l'amélioration des troubles du sommeil : elle diminue la phase d'endormissement et améliore la qualité du sommeil.

L'absence de sommeil réparateur est un fléau qui touche de nombreuses personnes. La qualité du sommeil est souvent un indicateur de santé important, et l'insomnie peut avoir des conséquences physiques et psychiques.

Même si l'effet thérapeutique est moins intense et moins rapide que celui des médicaments chimiques, le pavot de Californie ne provoque pas de dépendance et ne modifie pas l'architecture du sommeil. Il occupe donc une position de choix dans le traitement des troubles du sommeil, il a des effets sédatifs démontrés (tests de laboratoires et études cliniques), il représente le stade de l'organisation du sommeil, contrairement à certains médicaments.

Il n'a pas d'effets secondaires. Son utilisation traditionnelle a été vérifié chez l'animal à travers des tests comportementaux, des études cliniques ont été également mené chez l'homme, l'effet sédatif a été évalué par la mesure du délai d'endormissement, de la qualité du sommeil, de l'agitation nocturne et du confort dans le rêve. Les composantes anxiolytiques et dépressives sont quant à elles évaluées en comparant l'effet de la plante à un anxiolytique ou à un antidépresseur de référence.

Le pavot de Californie raccourcit les délais d'endormissement et cela a été vérifié expérimentalement, il est employé dans le cas de nervosité s'accompagnant de troubles du sommeil et d'anxiété, sous forme d'infusion (parties aérienne fleuries).

Références

http://www.complements-alimentaires.co/eschscholtzia/
http://santecheznous.ca/natural_products_info_details.asp?nhp_id=20
De l'usage du pavot de Californie, Eschscholtzia Californica Cham. en tant que plante sédative
http://santecheznous.ca/natural_products_info_details.asp?nhp_id=20
http://www.crystal-bien-etre.fr/maceres-de-plantes-fraiches-33/tm-pavot-de-californie-apaisant-et-anxiolytique-655.html
http://www.phytomania.com/eschscholtzia.htm
http://www.complements-alimentaires.co/eschscholtzia/
La phytothérapie ou les plantes du stress, p.93
http://webprod.hc-sc.gc.ca/nhpid-bdipsn/monoReq.do?id=58&lang=fra
http://methodes-douces-et-bien-etre.com/sante/pour-dormir-vite-essayez-le-duo-aubepine-escholtzia/
http://sante.planet.fr/dictionnaire-des-plantes-medicinales-eschscholtzia.48605.8.html